J'ai photographié Patti Smith / by delphine queme

Je suis allée voir l’exposition Patti Smith à la Fondation Cartier.
Déjà pour commencer l’affiche est magnifique.

L’exposition est intéressante car elle permet de voir “l’univers” d’une véritable artiste.

Quelles sont les choses qui m’ont touchée dans cette expo ?













Tout d’abord, avant même d’entrer dans la salle, on lit un texte au mur de Patti Smith



"La photographie est une expérience qui me relie à l’instant présent" : cette phrase a réellement fortement résonné en moi. Quand on prend une photo on s’oublie soi-
même et on ne “réfléchit plus”. On est complètement dans le présent (ce qui est beaucoup plus reposant que d’être dans le passé ou le futur).


Et en effet, la grande surprise de cette exposition ce sont les photographies de Patti Smith (polaroïds en noir et blanc) qui sont magnifiquement belles.

Elles appartiennent à un monde totalement onirique où elle nous met en apesanteur.
Les séries (de statues par exemple) sont particulièrement intéressantes dans une exposition qui retrace la “sensibilité” d’une personne pendant des dizaines d’années.

Autre point passionnant dans l’expo : ses obsessions pour quelques poètes comme Arthur Rimbaud. On sent là aussi qu’elle a été touchée très profondément par ces poètes (leurs vies) et leur poésie.


Une dernière petite chose que j’ai trouvé très originale et qui en même temps ne m’étonne pas chez une artiste aussi polymorphe : une photo continuée autour par un dessin.
Cela m’a vraiment surprise, sur la forme.


En sortant de l’exposition je tombe nez à nez sur elle et lui demande si je peux la prendre en photo.
Elle marmonne un “yes but quickly”. En voyant la photo chez moi je mesure quelle est très présente sur la photo alors même que physiquement à sa rencontre elle me semblait plutôt absente.


























J’ai ensuite fait le tour du building et en ai pris quelques photos car j’ai toujours trouvé cette construction magnifique :