Lectures (1) / by delphine queme


Aussi loin que je me souvienne j’ai toujours lu plusieurs livres en même temps.
Autre remarque préliminaire : depuis qu’une prof de français tortionaire m’a forcée à lire “Colomba” de Prosper Mérimée en 5ème j’ai quasi arrêté de lire de la fiction.
A regret.

Universal principles of design
quelques chapitres intéressants sont : picture superiority effect, the golden ratio, exposure effect, depth of processing, signal to noise ratio, normal distribution, recognition over recall, etc …

Michel Ange “Lettres familières”
des extraits de sa correspondance avec sa famille. Michel Ange nous apparait très matérialiste…

La physique quantique
un focus science pour aider à comprendre. On ne comprend pas beaucoup mieux.

David Lynch “Mon histoire vraie”
de la méditation transcendentale à pourquoi il faut dire “non” aux drogues. On a l’impression de lire le livre d’un californien moyen, très heureux, très bien dans sa peau PAS LE LIVRE DE L’AUTEUR DE INLAND EMPIRE…

Zen Bow, Zen arrow
la biographie du maître de Kyudo (tir à l’arc japonais) qui a inspiré le fameux “Art chevaleresque du tir à l’arc” de Herrigel. Quand l’art devient plus fort qu’une philosophie.

Paul Gauguin “Oviri”
écrit par le peintre au fil de ses séjours en France et à Tahiti.
Une profonde réflexion sur sa vie et la vie de quelqu’un qui créé “au delà de lui-même”.

Modiano “Un pedigree”

fiction soit, mais largement autobiographique.

Mishima “Le Japon moderne et l’éthique samouraï”
Mishima s’est fait hara kiri à 45 ans. Il livre dans cet essai sa réflexion sur le livre des samouraï (Hagakuré, publié au XVIIIème siècle) qui a guidé sa vie et sa mort.

Jullien Offroy de la Mettrie “L’homme machine”
En 1747 un aristocrate français pense que l’homme est une machine…

Invitation aux sciences cognitives
Par Francisco Varela chercheur en neurosciences dont j’ai déjà parlé dans ce blog.

Cioran “de l’inconvénient d’être né”
"n’a de conviction que celui qui n’a rien approfondi"
"on ne peut pas vivre sans mobiles. Je n’ai plus de mobiles, et je vis"
au coeur.

Franz Kafka
une auto analyse d’une honneteté impressionnante.

"Albert Einstein, créateur et rebelle"
très bonne biographie. 100 ans après, 99,98 % de la population est bien incapable de dire pourquoi et à quel point c’était un génie. Je ne suis pas encore sûre que je ferai partie des 0,02% après la lecture de ce livre, mais on va essayer.