Go Segawa / by delphine queme



Ses sculptures sont faites d’une manière si évanescente que l’on se demande si c’est véritablement un objet ou si c’est une apparition fantômatique, comme un calque en transparence posé sur la réalité.






















Il est exposé jusqu’au 3 décembre 2011 à la galerie espace marie robin (18 rue de Montmorency - Paris 3ème).