The Thief of Bagdad / by delphine queme


Ce matin je suis allée voir sur grand écran “Le voleur de Bagdad”.
Il s’agit de la version produite par Alexandre Korda en 1940 avec à la réalisation, entre autres, Michael Powell.

J’avais un souvenir enchanteur de ce film que j’avais vu toute petite. J’avais gardé une image onirique de ce film, autant exotique et merveilleuse que floue et diffuse.
Ce film est impressionnant non pas pour l’histoire qui n’est rien d’autre qu’un conte de fée pour enfant, mais pour certaines images qui sont à couper le souffle.
Et puis j’adore ce genre de film, exotique à souhait, avec cette musique “hypnotique” qui vous lance dans l’aventure !

Imaginez vous que je suis arrivée et qu’il n’y avait absolument personne ni au guichet ni ailleurs. Ne voulant pas louper le début du film qui avait déjà commencé je me suis laissée guidée dans les couloirs en entendant cette musique “enchanteresse” (qu’il n’est pas souvent donné d’écouter) et me suis laissée attirée par elle : c’était magique !
(j’ai ensuite payé ma place en sortant du cinéma …..)

Les effets spéciaux sont impressionnants, notamment la scène dans la toile d’araignée.



C’est Walter Percy Day (qui avait aussi travaillé sur le Narcisse noir : plan de la vue en contre plongée du clocher dans la vallée) qui a désigné la scène d’escalade sur le grand bouddha (laquelle a dû inspiré Hitchcock quelques années plus tard pour North by Northwest quand Cary Grant escalade le mont Rushmore ….)




http://www.walterpercyday.org/filmeng.html

Enfin, la scène où la danseuse aux 6 bras tue d’un coup de poignard le père de la princesse. Son costume pourrait très facilement inspiré Nicolas Ghesquière chez Balenciaga …. :



Ce film existe (évidemment) en CRITERION.
A voir et à revoir donc.
http://www.imdb.com/title/tt0033152/