Humanité 2.0 / by delphine queme

J’ai lu cet excellent livre de Ray Kurzweil et vous le recommande.

Pour l’anecdote, les musiciens apprendront qu’il s’agit du même Kurzweil que les synthés
, cet homme ayant fondé de multiples sociétés (notamment dans le domaine de l’intelligence artificielle) avant de se confirmer futurologue.

Avant d’aborder le sujet du livre, je souhaite recommander également le site de RK qui recense chaque jour (newsletter recevable chaque semaine) toutes les nouvelles scientifiques importantes :

http://www.kurzweilai.net/


L’idée essentielle du livre est que nous sommes à la veille d’un nouveau paradigme où l’homme va fusionner avec la machine. Cela a déjà bien évidemment commencé : pacemaker par exemple, ou encore caméra reliée au cerveau qui permet à une accidentée de la route de voir à nouveau (voir l’excellent documentaire “Cyborg” à ce sujet), etc …..
D’ici quelques années, un ordinateur concurrencera sans peine un cerveau humain en capacité de calcul et on imagine facilement des extensions de mémoire et/ou de capacité chez l’homme. Là où Ray Kurzweil va vraiment loin c’est qu’il imagine la notion de “téléchargement” ou de partage du cerveau humain. On pourrait stocker ses expériences et émotions et les transmettre aussi facilement qu’un fichier word aujourd’hui. Et ça c’est absolument révolutionnaire (encore plus que l’extension démultipliée de l’espérance de vie qui rendra toute procréation inutile à la survie de l’espèce humaine).
C’est révolutionnaire car on pourra véritablement “partager” des émotions (aujourd’hui on peut tout au plus compatir) et surtout, l’intelligence ou la sensibilité qu’une personne aura acquise au cours de son existence, ne sera plus “perdue”.

A lire donc.


PS : tout intérêt pour la prospective et la futurologie doit commencer par la lecture du toujours recommandé texte de Bill Joy : “Pourquoi le futur n’a pas besoin de nous”, texte que j’ai lu il y a plusieurs années déjà et qui a modifié définitivement ma vision du futur.

http://1libertaire.free.fr/POURQUOILE%20FUTURNAPASBESOINDENOUS.html


.