Hokusai au Musée Guimet / by delphine queme


Hokusai est mondialement connu pour sa série du Mont Fuji :






Le musée Guimet organise actuellement une présentation de ses oeuvres et je vous recommande vivement de visiter cette exposition, n
otamment avec une conférencière (une fois par jour à 14h ou 16h selon le jour de la semaine) car on apprend beaucoup de choses.

Hokusai a eu une longue carrière (on parle de 30 000 dessins) et a beaucoup innové en choisissant notamment des thèmes “quotidiens”. Il a cependant classiquement commencé en peignant au sein d’un atelier pendant 20 ans des acteurs de théatre Kabuki. Puis fonde son propre atelier. Là ses disciples l’incitent à rassembler les nombreux dessins d’étude qu’il fait. En effet, ces recueils pourraient servir de “manuel” à des apprentis dessinateurs. Il fera 15 albums ou “Hokusai manga”. “Manga” voulant dire à l’origine “dessin futile, sans but”.


* * *

Si je devais retenir qu’une oeuvre de cette exposition ce serait la série des fantômes qui est époustouflante. On connait l’importance des fantômes dans la culture japonaise (notamment magnifiquement retranscrite dans le cinéma japonais). Ici sont répresentés des monstres d’une façon que j’ai trouvée effrayante :



* * *

Hokusai ne cherchera qu’une chose toute sa vie : rendre le dessin “vivant”.

On voit les feuilles de ses arbres penchées par le vent, etc ….

C’est là où je me rends compte que ma comparaison entre les dessinateurs de bd de la ligne claire et les estampes japonaises d’Hokusai, Hiroshige ou encore Utamaro, n’est pas si farfelue car outre la forme commune qui est + qu’évidente :


Estampe de Hiroshige


Dessin de Hergé (Le Lotus Bleu)

il y a effectivement cette notion de mouvement, de vie qui était par exemple pour Hergé, absolument fondamentale.


* * *

Parfois vous remarquerez dans une estampe japonaise qu’il y a beaucoup de vide dans le dessin (particulièrement sur la moitié du haut dans les formats de type paysage). C’est que vous êtes en présence d’un dessin réimprimé par un éditeur sans le poème qui lui était initialement associé.


avec poème :



sans poème :




http://www.guimet.fr