Le soleil d'hiver / by delphine queme

caché derrière des couches de nuages, ne versait qu’une pauvre clarté laiteuse et blafarde sur la ville resserrée entre ses murailles.


C’est par cette phrase merveilleuse que commence le livre de Thomas Mann intitulé “Tonio Kröger”.
Ce jeune homme de bonne famille aspire à être écrivain mais son caractère mélancolique le sépare des autres hommes. Il ne peut s’empêcher de s’interroger sur lui-même alors qu’il n’aspirerait qu’à vivre légèrement…