Synecdoche, New York de Charlie Kaufman / by delphine queme


Chef d’oeuvre absolu.


Charlie Kaufman mais le doigt “dessus”, sur la sensibilité de certains comme sur l’envie de “vie” des autres, sur la perpétuité du questionnement de l’homme (et parfois sur l’expression de ce questionnement dans l’art), sur le total parallèlisme de ce questionnement avec la vie (ils ne se rencontrent jamais sauf aux moments de la mort et de l’amour) :
Charlie Kaufman fait un film magistral sur quelque chose d’indicible. C’est une expérience à la 2001 plus qu’un film objectivement racontable et qui aurait un sens.
Pourquoi ? parce que la vie elle-même (et pour lui la vie et la fiction s’entremêlent sans cesse) est d’abord une expérience et si on lui demande d’avoir un sens, comme on demanderait à ce film d’en avoir un avec une belle structure et un certain format, c’est justement à ce moment là que l’on passerait à côté du film ….


avec Philip Seymour Hoffman.



http://www.imdb.com/title/tt0383028/